senseiimmo negociation



En matière d’immobilier, les sommes sont toujours conséquentes, que ce soit le bien à acheter évidemment, mais aussi les frais de notaire, de banque ou de courtier ou éventuellement les frais d’agence. Il n’est jamais question de chiffres comportant moins de deux 0, et encore, c’est un minimum. Si au quotidien, vous êtes du genre à ne pas dilapider votre argent, il ne faut pas changer d’habitude en matière d’achat immobilier. Même si quand on parle d’économiser deux cents euros de frais de dossier, cela peut sembler dérisoire vu les sommes engagées, ils pourront resservir plus tard, quand il faudra faire des travaux ou de la déco. Il faut donc négocier!

Le prix du bien

Tout le monde pense à négocier le prix de la maison ou de l’appartement.  C’est rentré dans les mœurs, rares sont les personnes qui ne discutent pas le prix, et dans quelque domaine que ce soit.
Ce n’est cependant pas évident de négocier correctement. Il est indécent ( voire irrespecteux ) de proposer un prix trop bas, mais il faut oser être audacieux. Une négociation de 5 000 euros sur un bien à 250 000, c’est dérisoire. Mais 50 000 euros, c’est utopique et ça risquerait même de braquer définitivement le vendeur.

Le secret c’est de savoir doser. Pour aider, il peut être utile de connaitre la cause de la vente, ou depuis combien de temps le bien est sur le marché. Si vous passez par un agent immobilier, il est là pour réussir au mieux cette étape, mais dites vous bien que si vous, acheteur, vous êtes son client, le vendeur l’est aussi. Il doit défendre deux intérêts contraire et pas uniquement le vôtre.

Les frais d’agence

senseiimmo negocier

Si vous ne passez pas de particulier à particulier, il vous faudra payer les frais d’agence. Quand vous consultez les petites annonces, celles des professionnelles sont affichées avec les prix Frais d’Agence Inclus ( FAI ). Pas de surprise pour le budget donc.
La surprise arrive par contre à la signature du compromis, moment où on se rend compte que ces frais peuvent s’élever, en fonction des agences, à parfois presque 10% du prix de vente du bien.
Eh bien ces frais aussi se négocient. Et fort heureusement ! Pas de règle ici, la négociation se fera en fonction des besoins de vente de l’agence et / ou de l’agent immobilier

Les frais de notaire

Peu de gens le savent mais les frais de notaire peuvent également se négocier. N’hésitez pas à mettre les notaires en concurrence. Dans les grandes agglomérations les études pullulent et c’est le particulier audacieux qui peut en ressortir gagnant.
Néanmoins, la totalité des frais de notaire ne va pas dans la poche de l’intéressé mais dans les caisses de l’état. Vous ne pourrez donc pas les réduire de façon spectaculaire, mais il n’y a pas de petites économies.

Les frais bancaires

senseiimmo negocier 2

Enfin, les démarches financières. Que vous passiez par un courtier ou que vous traitiez directement avec les agences bancaires, leurs frais sont eux aussi à négocier. Et peuvent même parfois être divisés par deux, trois voire même quatre. Imaginez l’argent perdu si vous ne demandez rien ! Certains établissements bancaires remboursent même intégralement les frais de dossier. Les sommes sont loin d’être négligeables même si, à force de manipuler des chiffres élevés dans l’immobilier, on en vient provisoirement à trouver dérisoire des sommes avec « seulement » trois 0.

Conclusion

Difficile de chiffrer les économies réalisables en négociant tout mais on arrive sans mal à faire baisser le coût global du projet de 10% voire plus.
Vous en retirerez dans un premier temps de la fierté et serez même contents, j’en suis sûr, de faire part de vos talents de négociateurs à vos amis. Et le budget économisé vous permettra de vivre plus confortablement ou viendra s’ajouter à votre budget travaux.  Alors ne soyez pas timides et osez négocier, vous n’avez rien à perdre.

Suivez-moi sur :
follow subscribe - Pensez à tout négocier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *